Couv Valfret - le Bruit de l'ordure

 

Toujours enclin à de nouvelles recherches visuelles, Valfret explore des territoires graphiques autant qu’il arpente des espaces imaginaires. Dans le Bruit de l’ordure, pinceau imbibé d’encre de chine et blanc correcteur à la main, il livre une bande dessinée abstraite, un récit de voyage hypnotique.

Le Bruit de l’ordure appartient à un champ flou entre le dessin, la peinture et la bande dessinée. Le propos devient alors plus viscéral que narratif. Séjour fascinant où perdre son regard, il est le fruit d’un processus artistique que Valfret décrit ainsi dans une interview donnée à Gabriel Delmas sur du9.org : « Travailler par série est un plaisir très grand et c’est un canevas stable pour moi : je choisis un format, un papier, une technique où je sens que les choses vont un peu bouillonner. Je choisis une ambiance autant qu’elle se révèle. Je prends des personnages, je les bouge d’un dessin à un autre, je les transforme, je les détruis. Ce sont des paysages intérieurs qui appartiennent à la même histoire, au même monde. Je décline tant que j’ai assez d’énergie et d’envie pour continuer à le construire, je décline et même si des motifs réapparaissent j’essaie de créer un décalage, trouver d’autres personnages d’autres situations, des choses qui me font rire ou qui me dégoûtent et quand j’en ai marre, j’arrête tout. »

 

Valfret 005

 

Valfret

Valfret n’est pas le vrai nom de Valfret mais il se fait appeler ainsi et, quelquefois, Valfret Aspératus. Il est né en 1982, il a étudié aux Beaux-Arts de Tournai. Il a voulu faire de la bande dessinée, il en a fait dans plusieurs fanzines et revues et il a publié Bernard Barracuda chez les Requins Marteaux en 2011. Puis il n’a plus voulu faire de bande dessinée mais dessiner et peindre et il se retrouve au sommaire de collectifs tels que Hôpital Brut, La Tranchée Racine, Super-Structure, Avorton, Nicole et Franky… D’une liberté graphique déconcertante et revigorante, il multiplie également les publications monographiques : Goltzius on the Black Ice chez Re:surgo (2015), Zigmount aux éditions du Trois huit (2015), Goudron chez Le Dernier Cri (2016)…

 

Valfret 003

 


Slapinbag
de Emilie Gleason
20 pages noir et blanc
Formant 21x29cm
Impression numérique
sur papier recyclé 140g

5 euros
frais de port inclus
including shipping costs

Commandes / Orders
enattendant.leberbolgru@laposte.net

Points de vente
Librairie le Monte-en-l'air // Paris 20e

 

Valfret 006

 

Valfret 007

 


Le site de Valfret